Comment oser aborder ?

Dans cet article, je partage avec vous à travers mon expérience personnelle, les différents moyens qui m’ont personnellement permis de réussir à garder la motivation d’aller aborder de belles femmes dans la rue. Bien entendu, il n’est pas nécessaire d’utiliser chacun de ces conseils pour vous motiver, mais je vous préconise d’essayer ceux que vous n’avez jamais réalisé.

Oser, un mot qui peut sauver tant d’homme, larousse le définis comme 

  • « Avoir la hardiesse, le courage, l’audace de faire quelque chose : Je n’ose pas lui dire la vérité. »

 

Les bases de la séduction pour aborder 

Des petites piqures de rappel 

Dans cette partie je rappelle quels sont les éléments de bases que l’on voit souvent pour aborder une inconnue dans la rue.

Ne pas oublier que les filles ne sont pas des êtres divins ou asexués

C’est important que vous ayez cela en tête car on s’imagine, et ce surtout avec la façon dont fonctionne notre société occidentale, que nous devons vénérer la gente féminine. Les femmes ne veulent pas être idolâtrées de la sorte et veulent être perçues en tant que personnes et non en tant que « princesses » (du moins pour la majorité). Elles seront heureuses qu’une personne vienne leur parler et s’intéresser vraiment à elle et leur fasse passer un bon moment. Les femmes ont autant envie de sexe mais le cache par peur d’être prise pour des femmes faciles qui couchent avec n’importe qui.

Les filles risqueraient de vous mordre attention

 Je suis tombé sur une fille qui m’a dit une fois : « j’aurais aimé que tu passes à côté et que tu ne vienne pas me parler ». C’est la pire phrase que j’ai reçu de la part d’une fille et le contexte était un peu particulier (j’utilisais une phrase d’ouverture qui prêtait à une réponse personnelle de la fille). Dans un de mes articles, je parlerais justement de ce qu’il m’est arrivé personnellement en séduction. Concrètement, le pire que je reçois, et encore cela m’arrive rarement, c’est que la fille m’ignore ou me sorte un : « Hmm, non c’est bon… » et puis continue son chemin l’air de rien.  J’aborde les filles en directe (c’est-à-dire en montrant directement mon intérêt) ce qui augmente les chances de refus en comparaison à un avis, une question ou un dialogue circonstanciel. Donc non, les filles ne montreront les dents que si vous tombez sur une psychopathe ou que vous essayez de l’agresser.

Vaincre sa peur progressivement

Pour vaincre cette peur, vous devrez absolument et je dis bien absolument vous y confronter.  Il faut en faire et en faire pour être chaud et faire mieux. Pour cela vous devrez passer au travers des barrières de votre ego, surtout dans les débuts qui peuvent être difficiles. Après un certain nombre de filles abordées (que cela ce soit bien passé ou non), vous aurez plus d’assurance pour les prochaines filles.

Comprenez ce que vous perdrez et gagnerez

En y allant pas, vous êtes sûr de ne pas avoir d’interaction avec la fille en question et de ne pas savoir ce qu’elle pourrait bien penser de vous. En revanche si vous y allez, vous gagnerez un bon moment passé avec une inconnue, un numéro, un date, un « close », un simple contentement de l’avoir fait, une gorgée de Hoogarden (je dis ça car j’y ai eu le droit hier ! ). La seule chose que vous risquez, c’est de titiller votre ego. A vous de voir…

La règle des 3 secondes

Afin de ne pas trop cogiter et afin d’éviter de sécréter trop de substances paralysantes dans votre corps dû au stress, allez aborder sans réfléchir à la suite des événements, dans les 3 premières secondes où vous avez vu la fille.

Bien se préparer
Bon avant tout de chose, avant de se lancer dans une discipline, il faut se poser la question (trop souvent oubliée malheureusement), du POURQUOI. Une fois que vous aurez défini de façon claire (cf Soyez SMART) ce que vous voulez atteindre, il va vous falloir vous préparer avant de venir sur le terrain pour maximiser vos chances de passer à l’action.

Soyez SMART

Ayez un véritable plan d’attaque tiré de votre objectif en séduction et sachez définir de façon SMART (ou autre) comment vous allez procéder. J’insiste là-dessus, vraiment. En ayant réalisé un objectif et n’en ayant pas redéfinit un par la suite, j’ai perdu pied et je ne savais plus dans quel sens m’orienter pour m’améliorer en séduction que ce soit vis-à-vis de mon potentiel de séduction ou de mes résultats.

 

Le pouvoir du sommeil

Dormez suffisamment pour être en forme et en mode émotion facilement. J’ai personnellement eu de nombreuses difficultés à séduire en étant peu réveillé et j’ai eu parfois des interactions assez lentes et trop logiques à cause de ça. Ce serait dommage d’être moins performant juste à cause de quelques heures à flâner (sur internet, par exemple).

Mangez sainement et buvez beaucoup 

Vous aurez d’autant plus la patate. Les légumes seront vos alliés et les fruits aussi (n’en abusez pas non plus car c’est quand même bien sucré). Pensez à bien boire car l’eau est une source de vitalité peu reconnue malheureusement.

Et pourquoi pas un petit entrainement physique


Si vous faites du sport ou que vous en avez déjà fait, vous avez dû vous rendre compte de la façon dont vous percevez les choses avez légèreté et liberté après un exercice bien cardiaque ou bien physique.  Cela vous permettra de vous sentir chaud comme la braise et sans retenu face à l’adversité. Vous serez stimulés et vous ferez face bien plus facilement à un refus car vous serez dans un mode où vous vous moquerez totalement de ce l’on pense de vous. Cependant faites attention aux odeurs de transpiration quand même, en prenant une douche avant ou en trouvant une parade comme du déodorant ou certains t-shirts qui « absorbent » la sueur.

Bien dans ses basquets et dans sa peu

Bon et bien soyez habillé de sorte à ce que vos affaires ne soit pas une excuse pour ne pas aborder des filles et qu’il en aille de même pour votre look de façon générale (Hygiène, coupe de cheveux,…)

Pensez à la logistique

Cela peut paraitre bête mais si vous n’avez par exemple pas de préservatif ou de moyen d’interagir, de prendre le numéro, d’aller dans un café… vous aurez du mal à obtenir de véritable résultat et surtout la motivation nécessaire pour les avoir. Mais bon, si vous êtes SMART, ce point ne devrait pas trop poser de problèmes…

Transformez votre état d’esprit du moment 

ouons ici un peu sur votre cerveau pour le rendre un peu plus disponible et prêt à l’attaque qu’il ne l’est juste avant de partir à l’abordage de jeunes (ou de moins jeunes) demoiselles.

Imaginez-vous en train de parler avec une fille (en ayant le sourire si possible 😉 )

Ces visualisations vous permettront d’effectuer plus facilement la tâche à réaliser. Ne négligez pas la force de l’autosuggestion, notre inconscient en est très sensible. De nombreux sportifs ont utilisé et utilisent encore cette technique de visualisation à l’heure actuelle. En faisant ça ils réussissent d’avantages leurs objectifs en prédisposant leur cerveau à la réussite et à la façon de réaliser la tâche en question.

Représentez-vous l’état dans lequel vous serez après l’avoir fait
En vous représentant l’avoir réalisé, vous serez fier de vous et d’avoir eu l’audace de le faire, que cela ait été concluant ou non. 

Percevez le terrain comme si vous en étiez le roi


En jouant le rôle de celui qui fait ce qu’il veut, vous aurez plus de facilité à atteindre cet état d’esprit en question, même si vous n’y croyez pas encore totalement. La théorie derrière ça est le : « Fake it until you’ill make it » (Joue le jusqu’à savoir le faire) qui s’avère d’une puissance remarquable, tout comme nous l’avons vu avec la visualisation qu’utilisent les sportifs.


Rappelez-vous que vous n’avez qu’une vie et que vous pouvez mourir demain

Ca peut vous permettre de vous envoyer un petit pic d’adrénaline vous permettant d’y aller sans réfléchir, un peu comme avec la règle des 3 secondes.

Prenez-vous pour votre dragueur préféré

En vous comparant ou en vous mettant à la place d’un personnage qui arrive à entreprendre ce jeu avec succès (du moins de la façon dont vous le voyez à l’œuvre), cela peut vous booster et vous permettre d’arriver à vos fins encore une fois en jouant de la visualisation.

Y aller progressivement

Dans cette partie nous allons voir quels types d’exercices vous pourrez réaliser pour oser plus facilement en ne vous y confrontant pas directement. Pour la majorité des cas, je suis sûr que vous y avez déjà pensé…

Demandez un renseignement tout bête aux commerçants

Ils sont là pour ça et cela vous entraine à user de votre voix. Mine de rien, parfois on n’ose pas à cause d’un sentiment de mutisme. Je sais que parfois, lorsque j’écoute de la musique, je me sens moins apte à parler avec les autres car je ne sais pas doser ma voix. Du coup j’évite de prendre de la musique lorsque je sors pour aborder, également car j’ai tendance à ne pas savoir quand m’arrêter d’écouter de la musique. 

Demandez un renseignement à des inconnus

De même, jouez le rôle de quelqu’un de perdu pour initier la conversation avec des inconnus. Abordez-les de face (un peu sur le côté) avec un joli sourire et vous serez fier de vous. 

Demandez des renseignements  à groupes d’inconnus contenant des femmes.

De même et essayer de parler à un moment donné aux femmes aussi, ce serait l’idéal.

Sortez à plusieurs et préférez des personnes qui n’ont pas peur

Cela vous boostera car vous verrez qu’ils se dirigeront sans hésiter à droite à gauche sans vous laisser le temps d’aller voir des filles. Cela vous forcera à vous prendre en main afin de ne pas perdre votre temps et d’avoir le sentiment de n’avoir « que les miettes ». 
Le nombre que je préconise personnellement est 3 pour des personnes préférant les femmes seules. En effet à 3, vous pouvez plus avoir le sentiment de bande vous motivant à y aller, vous savez que vous n’abandonnez pas vos coéquipiers car ils sont au pire, en train de discuter ensemble et en plus vous pouvez vous défier plus facilement pour vous motiver. 
Après au-delà de 4, cela peut être difficile en vue du nombre de filles seules et de la dynamique du groupe. A deux cela peut être bien mais parfois on se complait et on discuter ensemble sans agir.

Vous lancer un défi : « tant que je n’aurais pas [objectif à réaliser], je ne pourrais pas [loisir que vous faites ordinairement] »
En jouant sur les défis avec des amis, vous aurez encore plus de chances de vous y tenir et de vous forcer à y aller. Engagez-vous : prêtez de l’argent, payez des coups à tout le monde, faites quelque chose de drôle… bref, si vous n’allez pas aborder, vos amis en profiterons sur votre dos, donc pour éviter ça, allez-y.

Le mot de la fin 

Bon idéalement, vous ne devriez ne plus avoir aucune excuse pour passer à l’action… si ce n’est…votre ego
Dur parfois de prendre un refus. Malheureusement vous n’avez pas le choix et vous devrez vous en manger plus d’un pour obtenir ce que vous voulez. Le meilleur moyen de vaincre votre ego, est de tout simplement vous fixer des objectifs précis en séduction.
De la sorte, vous vous direz simplement que vous travaillez sur votre objectif et votre ego passera alors au second plan. 
A moins que votre objectif soit de séduire toutes les filles ou d’être le meilleur séducteur du monde dans quel cas il vous manquera une partie importante d’un objectif SMART : Atteignable pour le premier objectif et Spécifique pour le second. 

Tu veux apprendre la séduction et devenir un vrai séducteur ?

Découvre nos produits afin de te transformer et enfin devenir la personne que tu souhaites. Remplis enfin ta vie de femme.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

ABORDER

Reçois gratuitement 5 vidéos de drague

+ Un E-book OFFERT

 

Inscris ton mail  

Super, tu es inscris, tu vas recevoir un mail tout de suite