3 étapes pour avoir confiance en soi avec les femmes

On pourrait définir la confiance en soi comme l’absence de doutes lorsqu’on prend la parole ou qu’on évolue dans la vie de tous les jours. Quand tu doutes de toi-même, tu deviens moins capable et par là, tu limites tes chances de succès. Être incertain de ton pouvoir de séduction ne signifie pas que ce dernier n’existe pas. Et c’est bien le problème quand tu abordes une femme : ta peur du rejet affecte ton comportement. C’est un fait, moins tu crois en ton potentiel, moins tu es attractif car tu envois un message corrompu à la fille. Les femmes veulent des hommes confiant en eux c’est un fait.

Wikipédia porpose une définition intéressante de la confiance en soi en général ici

Comment avoir confiance en soi avec les femmes ?

1. LA PREMIÈRE ÉTAPE POUR DÉVELOPPER SA CONFIANCE EN SOI : COMPRENDRE LA LOGIQUE FÉMININE

C’est le principe de toute stratégie de communication : pour que celle-ci soit efficace, tu dois identifier et comprendre les attentes de ta cible. Pour commencer, oublie les lieux communs qui disent qu’hommes et femmes sont différents.
C’est peut-être le cas, mais cela ne signifie pas que tu es dans l’incapacité de saisir le mode de fonctionnement des femmes en général. Si elles regardent les choses de manière différente, leurs attentes ne sont pas si éloignées de celles des hommes. Alors pose-toi la bonne question : comment une femme veut-elle se sentir auprès de toi ?
Bien dans sa peau
Heureuse
Sexuellement attirante
Intéressante
Respectée
Admirée
Ta volonté est-elle si différente ? Je ne le crois pas ! La différence serait plutôt sur les moyens employés pour remplir ces conditions et diffuser le bon message à ta cible. Il existe différentes méthodes pour arriver au même résultat, dépendantes du fait qu’on soit un homme ou une femme.
Pour augmenter sensiblement ta confiance en toi auprès des femmes, tu dois donc garder à l’esprit que ces dernières aspirent exactement à la même chose que toi. Ce sont justes les facteurs déclenchant ces sentiments qui diffèrent. Ne laisse plus personne te dire que les femmes sont mystérieuses. Tu dois juste savoir comment les combler, maintenant que ton but est identifié.

2. LA DEUXIÈME ÉTAPE : DEVIENS UN MAÎTRE DANS L’ART D’APPROCHER LES FEMMES

Avant même de penser aller parler avec une femme, tu dois apprendre à développer une discussion. Tu veux qu’après une conversation, les gens se disent « ce type est vraiment intéressant, ce fût un plaisir d’échanger quelques mots avec lui ».
Comment faire ? En apprenant la plus importante des compétences en la matière : le processus émotionnel. Tout repose sur ce que les gens ressentent à travers tes propos. Ce qu’ils pensent de toi dépend de la manière dont tu les faites se percevoir eux-mêmes pendant que tu leur parle.
Détends-toi, la personne en face de toi ne va pas te manger ou te gifler. Ce n’est pas une question de vie ou de mort. Plus tu seras relax, plus tu inspireras le respect (car cela diffuse une valeur sociale importante). Une fois que tu engages la conversation, concentre-toi sur l’écoute et sur ce que tu peux apporter de personnel en réponse au point de vue de ton interlocutrice. Injecte de l’énergie et des émotions dans ta prise de parole, en souriant, riant.
Ta conversation se veut sympathique, intéressante et addictive. Tu veux que les gens aiment discuter avec toi. Évite donc de centrer l’échange sur « toi toi toi ». L’écoute est une qualité primordiale d’un bon orateur, car il prend en considération les avis extérieurs avant de formuler son opinion. Apporte de la valeur aux personnes à qui tu parles.
Dans la même optique, faites attention à l’aspect négatif introduit par une contradiction. Si tu n’es pas d’accord avec quelqu’un, contourne la confrontation : « je comprends tout à fait ton point de vue, mais tu ne penses pas que…(introduis ton point de désaccord) ». Il faut éviter le conflit car ça n’a rien de bon.

3. LA TROISIÈME ÉTAPE : ENTRE EN PISTE!

C’est là que ta nature va être tiraillée. Il n’y a pas vraiment de secret, pour développer la confiance en soi, il faut créer une interaction avec d’autres personnes et donc faire face à ce qui te fait peur. Mais chacun doit vaincre ses démons.
Commence par aborder quelques femmes par semaine. Pas la peine de te rendre en boîte de nuit pour cela. Tu peux commencer où tu le souhaites. Ton but est de parvenir à accrocher ta cible : de ressentir le moment où elle semble vraiment s’engager dans la discussion et focaliser son attention sur ton échange.
Tu dois pousser les choses un peu plus loin que lors d’une simple discussion du quotidien. Ce qu’il te faut, c’est une interaction te permettant de mieux cerner la personne qui te fait face.
Ne te mets pas la pression et n’attends pas de résultat concret, si ce n’est un sentiment du devoir accompli qui flâtrera ton ego. Tes échecs te permettront d’identifier les facteurs qui essoufflent une conversation, comme le fait de poser trop de questions sans rebondir sur les réponses (tu peux d’ailleurs t’appuyer sur mon article des « hooks and ladders » pour t’aider dans ce domaine).
Le tout est de se lancer, de prendre son courage à deux mains, et de tenter une approche. Petit à petit ta peur du rejet diminuera.

J’espère que tu as aimé cet article, je te dis à bientôt, hésite pas à lire mes autres articles – Logan

 

 

Inscris toi à la newletter et reçois un Ebook offert qui va t’apprendre les secrets pour bien débuter en séduction +5 vidéos de drague

ABORDER

Reçois gratuitement 5 vidéos de drague

+ Un E-book OFFERT

 

Inscris ton mail  

Super, tu es inscris, tu vas recevoir un mail tout de suite