fbpx

7 Conseils PRÉCIEUX pour une Alimentation SAINE & ÉQUILIBRÉE.

 

Etre bien dans sa tête et dans son corps sont des éléments importants pour son propre épanouissement. Certaines personnes oublient cependant trop souvent que les deux sont véritablement et intimement liés. Que l’un peut exercer une influence tout autant positive que négative sur l’autre.

Si vous souhaitez donc sérieusement prendre soin de votre corps, commencez par surveiller votre alimentation.

En séduction une bonne alimentation est importante pour plusieurs raison, déjà pour l’aspect énergétique, draguer en soirée, dans la rue, aller à un rendez-vous va vous demander d’avoir de l’énergie en stock car vous allez devoir faire des efforts, parler, bouger, donc vous ne pouvez pas aller sarger fatiguer. De plus votre alimentation va avoir un impacte au long terme sur votre corps et donc votre physique, en séduction l’image qu’on dégage à son importance, une bonne ligne est plus avantageuse qu’un corps trop gras. Et enfin et surtout pour le sexe, si vous souhaitez assurer au lit vous avez besoin de respecter votre alimentation pour éviter les pannes ou pour éviter de pas assurer.

Mais comme souvent, entre faire et dire, il y a une marge, vous savez donc très certainement que pour parvenir à bien faire attention à son alimentation et adopter un régime nutritif sain (et s’y tenir), vous devez impérativement avoir le bon état d’esprit.

Et comme toute personne à qui il est déjà arrivé d’abandonner son plan régime après seulement trois jours, vous pouvez vous aussi l’attester : ce n’est pas chose facile. 

 

Comment donc parvenir à privilégier l’effort au confort ?

La salade romaine punchée ou le moelleux au chocolat…

 

Découvrez 7 Stratégies Très Simples à Mettre en Oeuvre Afin

d’enfin Vous tenir à un Régime, Sans en Avoir l’air :

 

1. Soignez l’Esthétique 

 Esthétique - HØYDE

 

Selon Alice Waters (chef de renommée à San Francisco et auteur du livre – In The Green Kitchen), la présentation est très importante. Pensez aux étalages de Grandes Surfaces, au packaging, à la manière dont les vendeurs disposent les produits en rayons et arrangent les légumes… Leur but est de VOUS séduire ! Ce qu’ils vous proposent là est une véritable expérience artistique. Essayez de recréer cette même séduction visuelle lorsque vous rentrez chez vous et rangez vos aliments. Idem lorsque vous préparez votre repas et aménagez votre assiette. De cette manière, l’heure du souper sonnera désormais pour vous tel un moment de délectation aux plaisirs sensoriels multiples.

 

 

2. Auto-Suggestion Culinaire 

 Auto-Suggestion - HØYDE

 

Pour contrecarrer les irrésistibles et malencontreuses petites envies, remettez-vous dans le même état d’esprit que vous aviez lorsque, pour la dernière fois, vous vous êtes laissé avoir par la malbouffe (hamburgers, hot-dogs, pitas, chips, etc…). Tentez de vous souvenir de l’état d’esprit que vous aviez lors de votre dernier Burger ou votre dernière Pita ! Quand on mange mal, on ne se sent pas bien. Le but est de retourner dans cet état et de mettre fin à ces envies. C’est un processus d’auto-suggestion.

 

Pensez donc à la fois ou vous avez ingurgité de la malbouffe et que vous n’en avez presque pas dormi de la nuit. Vous avez, par exemple, eu soif toute la nuit à cause de sel contenu dans l’aliment. Pensez au moment ou vous avez véritablement ressentis des nausées, provoquées par les additifs alimentaires contenus dans le produit. Avec un bon entraînement, vous devriez parvenir à gérer plus facilement ces moments délicats. Dans l’autre sens, lorsque vous mangez de la bonne et véritable nourriture, vous vous sentez bien et dormez mieux. L’exercice est également constructif dans l’autre sens, vous le verrez un peu plus bas.

 

 

3. Les Associations Alimentaires Positives 

 Positif - HØYDE

 

S’entraîner à ne plus écouter ces irrésistibles envies de sel, de sucre ou de malbouffe ne doit toutefois pas être qu’un processus cognitif. Il doit également être émotionnel. C’est là que votre imagination fait son apparition. Malheureusement, beaucoup de personnes créent une connexion positive et nostalgique avec des aliments qui ne sont pas bons pour elles. De manière plus constructive et intelligente, essayez donc de créer des associations positives similaires avec de la nourriture qui est bonne pour votre santé.

 

Pensez à cette légendaire soupe au légumes de grand-mère par exemple. Une fois que ce circuit sera activé, vous vous rendrez facilement compte, le moment venu, que ce désir de malbouffe est juste un mauvais tour que vous joue votre cerveau. Une fois ce stade atteint,vous vous ouvrirez une voie royale vers une alimentation plus saine, plus équilibrée et surtout plus facilement.

 

 

4. L’Indispensable Fraîcheur 

 Fraîcheur- HØYDE

 

Ayez toujours à portée de mains les aliments les plus robustes : carottes, chou rouge, poivron rouge, laitue romaine. Avoir en réserve des aliments frais dans son frigo est important, tous d’une validité (date de péremption) de minimum une semaine. 

 

 

5. Soyez Méthodique 

 Méthodique - HØYDE

 

Si vous souhaitez réduire la quantité de viande que vous mangez, traitez les protéines séparément. Évitez la salade de poulet à midi pour pouvoir apprécier un bon filet au souper, sans aucun sentiment de culpabilité. Mangez végétarien durant la journée, jusqu’à 18H, puis faites-vous plaisir le soir, c’est un bon compromis. Il peut s’agir d’un bon restaurant ou un simple repas à la maison. Il n’y a aucun souci à manger un bon steak de viande ou un autre type de repas riche, à partir du moment ou vous privilégiez les légumes une plus grosse partie du temps.

 

 

6. Mangez Toujours Un Dessert 

 Dessert - HØYDE

 

Cela peut évidemment sembler étrange comme conseil. Il s’agit toutefois de parvenir à apprendre équilibre et modération. Manger une petite glace en dessert tous les jours permet de nourrir ce besoin de décadence et de contestation que tout le monde ressent à un moment ou un autre. La finalité est positive.

 

 

7. Anatomie d’un Repas Sain et Équilibré 

 

Equilibré - HØYDE

 

Autrefois, pour manger de manière équilibré, il suffisait de faire un choix entre les groupes basiques d’aliments : viande, poisson, légumes, laiterie, céréales, fruits. Aujourd’hui, le modèle est différent, mais la mathématique est toujours aussi simple à retenir. La moitié de votre assiette doit contenir des fruits et des légumes, un quart doit contenir des protéines maigres (saumon, poulet,…) pour les énergies longues durées et le dernier quart, des céréalesPourquoi ce changement ? A l’époque actuelle, nous consommons davantage de protéines que ce dont notre corps a besoin et moins de la moitié de ce que nous devrions en fruits et en légumes.

 

Inscris toi à la newletter et reçois un Ebook offert qui va t’apprendre les secrets pour bien débuter en séduction +5 vidéos de drague

Inscris toi à notre newsletter

Tu as reçus le mail, bravo